15 septembre 2014

Christian Chénard de retour du Japon

par André Roy, collaboration Christian Chénard

Tout juste de retour pour ce début d’année scolaire, Christian Chénard, entraîneur-chef adjoint au programme Sport-Études Baseball et coordonnateur de Pointe-Lévy, a eu l’occasion de vivre une belle expérience humaine et professionnelle au sein de l’équipe féminine du Canada en tournoi au Japon.

C’est à la demande d’André Lachance, directeur des opérations à Baseball Canada et entraîneur-chef de l’équipe féminine du Canada, que Christian s’est joint  à cette formation à titre d’entraîneur des lanceurs de l’équipe féminine qui représentait le Canada à la Coupe du monde du baseball féminin. Cette compétition internationale regroupant huit pays se joue tous les deux ans depuis sa création en 2004. C’est d’ailleurs au Canada que s’est disputée cette première compétition.

Au cours des 5 dernières compétitions, le Canada a remporté la médaille d’argent à une occasion et celle de bronze à 3 reprises.

Cette année, au Japon, huit équipes y ont participé : Australie, Canada, Taipei chinois, Hong Kong, Japon, Pays-Bas, États-Unis, Venezuela.

Le périple de notre ami Christian a débuté en Colombie Britannique, site des Championnats canadiens, où l'équipe canadienne s'est entraînée tout en bénéficiant des conseils de quelques joueurs professionnels comme Roberto Alomar et Shawn Green.    

Également en guise de préparation à cette Coupe du monde, l'équipe canadienne a disputé quatre matchs contre des équipes universitaires japonaises qu'elle a vaincues à deux reprises.

Aussi, l’équipe canadienne a assisté à un match des Tokio Giants au Tokio Dome, un superbe stade couvert pouvant contenir 50 000 spectateurs, comme quoi le baseball est très populaire dans ce continent. Imaginez-vous, disait Christian, 50 000 spectateurs placotant en japonais…allez donc comprendre ce qu’ils disaient, mais il y avait tout une ambiance ! 

 

La compétition

Bloquée dans sa marche vers la médaille d’or lors du match contre les États-Unis lequel a pris fin au compte de 8-7, le Canada a du se contenter de batailler pour la médaille de bronze……mais, Équipe Canada s'est inclinée 3-2 contre l'Australie dans ce match des plus serré dont l'issue s'est décidée à la toute dernière manche.

 

Médaille d’or

Il faut dire que les Japonaises, gagnantes de la médaille d'or 2014, représentent une puissance mondiale au baseball féminin. Au classement, les États-Unis les suivent, l'Australie (3e) et le Canada vient au quatrième rang sur les huit équipes participant à ce tournoi.  À noter que les canadiennes sont la seule équipe qui a marqué des points (2) contre le Japon au cours d'un match préliminaire de cette Coupe du monde, qui se déroulait à Miyazaki. En passant, la délégation canadienne a eu droit à une visite guidée dans le «Old Miyasaki», la partie historique de cette ville dont tous ont gardé de bons souvenirs.     

 

Revenant au représentant de Sport-Études Baseball, le rôle de Christian consistait d'abord à préparer les lanceurs de l'équipe canadienne dans les entraînements et à les guider lors des matchs en indiquant des signaux aux receveurs qui les transmettaient au lanceur d'office au monticule.

 

Ces quatre semaines bien remplies, qui ont occupé Christian et toute l'équipe canadienne dirigée par André Lachance de Baseball Canada, ont permis à ces représentantes du Canada d'affronter les meilleurs joueurs de baseball féminin au monde. Certes, Équipe Canada aurait désiré se hisser parmi les 3 premières places d'autant plus que si les deux matchs que les canadiennes ont perdu par un seul point, avaient été gagnées, le rêve aurait été possible, s'exprimait Christian. À la prochaine...

 

Pour clore cette aventure, parions que notre ami Christian trouvera bien l'occasion de sortir quelques mots en japonais pour impressionner les étudiants/athlètes de sport-études baseball de chez nous.

Sayonara! «Play ball» Sport-Études Baseball.